Du rose féminin au féminin rose

Rendre visible le féminin avec la couleur



7-9 novembre 2019

Sorbonne Université

Citation

Kévin Bideaux, 2019. « Du rose féminin au féminin rose. Rendre visible le féminin avec la couleur », Le Genre manifeste. Paris, Sorbonne Université, du 7 au 9 novembre 2019.


Résumé

En croisant les théories de l’art, les études de genre et les études sur la couleur, il s’agit de mettre en évidence le glissement qui s’est opéré dans les représentations artistiques entre la symbolique féminine du rose, et l’identification du féminin par la seule couleur rose. Je m’intéresserai particulièrement aux pratiques d’artistes se revendiquant du (post-)féminisme (Portia Munson, Kate Gilmore, Luisa Callegari, etc.) et qui utilisent le rose comme manifestation du féminin dans leur art. Je mettrai leur travail en relation avec des emplois militants du rose, et je m’interrogerai sur la pertinence de l’emploi de cette couleur dans leur œuvre. En appréhendant la couleur rose comme une technologie de genre (De Lauretis, 2007), je montrerai également comment l’emploi militant du rose en tant que manifestation du féminin participe paradoxalement à légitimer sa symbolique. Ceci a pour effet de réaffirmer son emploi dans les représentations du féminin, mais aussi d’encourager à chercher du féminin dans les œuvres où se présente du rose sans que ça ne soit forcément en lien avec le genre.