Fiat Lux



2015

Photographie numérique, tirage lambda, 60 × 40 cm  



       

Organe d’une sexualité contre-nature, l’investissement sexuel de l’anus dans les pratiques sodomites est un des arguments de la disqualification des hommes homosexuels en tant qu’hommes, voire en tant qu’humains. Gilles Deleuze et Félix Guattari expliquait de plus que l’anus est le premier organe à avoir été privatisé, mis hors champ social. Rendre public cet anus transgresse les frontières du public et du privé sur lesquelles se fonde l’exercice du pouvoir, c’est-à-dire que l’anus rentre en concurrence avec le phallus.

 

En réinvestissant l’anus dans Fiat Lux pour en faire un organe démiurge, je subvertis les normes et les potentialités de pouvoir investies dans les corps et leur anatomie, procédant au glissement du siège de la création du phallus vers l’anus, de l’hétéro- vers l’homosexualité. La verticalité du faisceau lumineux se fait alors le spectre d’un pouvoir phallique dérobé, détourné de sa source.